Accueil du siteLe suivi sanitaireFiches pratiques
Utilisation de l’Acide Oxalique dans le traitement de la Varroase
lundi 3 octobre 2005
par René Garnier
popularité : 1%

L’acide oxalique étant inscrit à l’annexe II du règlement CEE n° 2377/92, l’apiculteur pourra l’acheter directement et l’utiliser sous sa propre responsabilité.

Son utilisation et les conditions de traitement devront être inscrites dans le carnet d’élevage.

Ce traitement ponctuel ne détruisant pas les varroas dans le couvain, est efficace pendant la période d’arrêt de la ponte.

Vous trouverez dans les revues apicoles différents modes d’application.

Compte tenu de sa facilité d’utilisation, nous conseillons la méthode par dégouttement.

Mode d’emploi :

  •  Préparer une solution avec 35 grammes d’acide oxalique dihydrate dilué dans 1 litre de sirop 50/50. ( cette quantité permet de traiter 25 ruches).
  •  Par température extérieure supérieure à 12° ,ouvrir rapidement la ruche et arroser les abeilles présentes entre les cadres avec environ 40 ml de solution , soit 5 ml par intercadre occupé. Refermer la ruche de suite pour limiter son refroidissement.
  •  La solution peut être conservée si elle est stockée à une température entre 0 et 5°.
 

Répondre à cet article
Messages de forum :
Utilisation de l’Acide Oxalique dans le traitement de la Varroase
mercredi 26 avril 2006
par David

Attention à vous lors de ces manipulations :

1. L’acide oxalique est extrêmement corrosif (il est plus puissant que l’acide chlorhydrique !) : ne pas négliger les protections (gants résistants aux agents chimiques, lunettes de protection ...).

2. C’est également un poison violent. L’étiquetage du flacon de sirop doit être clair et fait immédiatement, la conservation du flacon doit se faire dans un abri sûr et hors de portée des enfants.




Répondre à ce message