Accueil du siteLe suivi sanitaireIntroduction
Dernière mise à jour :
vendredi 17 septembre 2010
Statistiques éditoriales :
124 Articles
7 Brèves
3 Sites Web
121 Auteurs

Statistiques des visites :
369 aujourd'hui
730 hier
1256751 depuis le début
   
La nécessité d’un suivi sanitaire
samedi 8 octobre 2005
par René Garnier
popularité : 1%

Lorsque l’Homme a voulu tirer profit de l’Abeille, il a vite compris que certaines colonies étaient florissantes alors que d’autres étaient « des misères », certains ruchers étaient prospères alors que d’autres étaient « des mouroirs ».



Il en a cherché les causes et déduit que :




    - les performances des reines sont déterminantes


    - une bonne implantation des ruchers est indispensable


    - la vétusté des ruches et le vieillissement des cires sont des facteurs aggravants de l’état sanitaire

     L’abeille, comme l’homme, doit se défendre contre les parasites, les bactéries, les virus. Les « bonnes souches » sont plus aptes à se défendre, mais l’homme doit être vigilant et aider les colonies à surmonter ces fléaux.



    Ces constats rendent évident la nécessité d’un suivi sanitaire, La Direction Générale de l’Alimentation La Direction Départementale des Services Vétérinaires, Le Groupement de Défense Sanitaire des Abeilles de l’Eure, Le réseau des agents sanitaires, Le vétérinaire-conseil, tous ces organismes et ces personnes spécialisées oeuvrent pour que l’Apiculteur puisse garder un cheptel apicole sain.



    En contrepartie le détenteur de ruche doit posséder un minimum de compétence et respecter les règles élémentaires et légales :




    - Déclaration de son rucher chaque année auprès des Services Vétérinaires


    - Tenue d’un registre d’élevage


    - Traitement, si besoin est, des maladies et des parasites, en suivant les prescriptions vétérinaires

    Il est inadmissible de trouver de nombreux ruchers abandonnés ou en grande vétusté. Chaque fois que de tels ruchers sont visités par un agent sanitaire, ces ruchers porteurs de maladie représentent des dangers pour le cheptel apicole environnant.



    Un Rucher Ecole, géré par le Syndicat d’Apiculture de l’Eure, situé à Guichainville, offre des séances d’initiation gratuites permettant d’améliorer sa technique apicole.



    Les administrateurs du G.D.S.A., les techniciens de la D.D.S.V., les Agents Sanitaires, Le Vétérinaire Conseil offrent tout leur appui pour maintenir les colonies en bonne santé.

     

    Document PDF à télécharger :

     

    Répondre à cet article
Documents joints à cet article :
Articles de cette rubrique
  1. La nécessité d’un suivi sanitaire
    8 octobre 2005