Accueil du siteLe suivi sanitaireDossiers maladiesLes maladies
Dernière mise à jour :
vendredi 17 septembre 2010
Statistiques éditoriales :
124 Articles
7 Brèves
3 Sites Web
121 Auteurs

Statistiques des visites :
369 aujourd'hui
730 hier
1256751 depuis le début
   
Articles publiés dans cette rubrique
jeudi 28 janvier 2010
par David
Transmission de la loque américaine
Cet article en pdf est issu du bulletin du GDSA réalisé conjointement avec le SAE.
Peut être quelques surprises pour vous à sa lecture.

lire la suite de l'article
mercredi 8 octobre 2008
par David
Nosémose 2
Où il est question des effets insidieux de Nosema sur le fonctionnement de la colonie et des facteurs qui augmentent son impact.

lire la suite de l'article
jeudi 18 septembre 2008
par David
La nosémose 1
Premier épisode sur la nosémose.
Au programme : faisons connaissance avec Nosema : description de la spore, sources de contamination des abeilles, cycle chez l’abeille.

lire la suite de l'article
dimanche 9 mars 2008
par David
Vespa velutina : deux fiches de l’ADAAQ / CNDA
La première concerne la biologie de Vespa velutina, la seconde présente une méthode de capture des fondatrices.

lire la suite de l'article
dimanche 9 mars 2008
par David
Vespa velutina : les pages de l’ADAAQ
Les pages du site de l’ADAAQ Association pour le Développement de l’Apiculture en Aquitaine consacré à Vespa velutina.

lire la suite de l'article
dimanche 9 mars 2008
par David
Acariose des trachées : une vidéo
Cette vidéo montre un acarien des trachées qui progresse sur le thorax des abeilles et présente différentes réponse de l’abeille à la présence de cet acarien : nettoyage (grooming) avec les pattes, vibration du corps pour se débarrasser de l’acarien et épouillage par les autres abeilles. Ces réponses à la présence de l’acarien sur leur cuticule sont à la base de la sélection d’abeilles résistantes à l’acariose des trachées.

lire la suite de l'article
vendredi 19 janvier 2007
par David
Varroa : une vidéo
Pour les anglophobes, le sous titrage de cette intéressante vidéo en anglais.
Cette très intéressante vidéo trouvée sur google.vidéo a été réalisée par Jeff Harris, de l’ARS-USDA, organisme de recherche apicole du département d’agriculture US.
C’est en anglais et Jeff Harris parle vite sans trop articuler, c’est pourquoi j’ai essayé de traduire pour vous. La traduction n’est pas littérale, lorsque j’ai mis un point d’interrogation, c’est que je ne suis pas sûr de la traduction ou que le terme employé par Jeff Harris, qui parfois (...)

lire la suite de l'article
jeudi 19 octobre 2006
par David
La fausse teigne
La fausse teigne est bien connue des apiculteurs, qui font toujours un jour ou l’autre connaissance avec elle : soit lors de la conservation des cadres de hausses en dehors des périodes de miellées, soit en découvrant des colonies atteintes ou détruites par la fausse teigne. On peut se demander s’il est bien utile de parler d’un problème si banal, mais quelques points important méritent d’être mis en lumière. Le premier est son impact économique. Aux Etats Unis, on estime en effet que la fausse teigne provoque autant de pertes financières que la Loque américaine. Le cycle de la (...)

lire la suite de l'article
jeudi 19 octobre 2006
par David
La loque européenne
La Loque européenne (qui n’a d’européenne que le nom) est une maladie du couvain qui présente un caractère de gravité moindre que la loque américaine ...

lire la suite de l'article
mardi 10 octobre 2006
par David
Le couvain sacciforme
La série des maladies du couvain prend fin avec une nouvelle forme d’agent pathogène s’attaquant à nos protégées ...

lire la suite de l'article
mardi 10 octobre 2006
par David
Australie : contrôle de la loque américaine par une conduite prophylactique des ruches. Partie 2
La traduction de cet article australien a été réalisée par François Servel, membre de la liste Abeilles. Il faut naturellement remettre ce texte dans son contexte géographique (australie / nouvelle zélande) et réglementaire. Il est intéressant car il rassemble un certain nombre de conseils pour prévenir au maximum cette pathologie grave sans médicaments, le problème des résidus d’antibiotiques dans le miel n’ayant pas été encore réglé. La Nouvelle Zélande excelle et fait référence dans ce domaine. J’ai volontairement scindé ce texte volumineux en deux parties. Controle de la maladie La (...)

lire la suite de l'article
mardi 10 octobre 2006
par David
Australie : contrôle de la loque américaine par une conduite prophylactique des ruches. Partie 1
La traduction de cet article australien a été réalisée par François Servel, membre de la liste Abeilles. Il faut naturellement remettre ce texte dans son contexte géographique (australie / nouvelle zélande) et réglementaire. Il est intéressant car il rassemble un certain nombre de conseils pour prévenir au maximum cette pathologie grave sans médicaments, le problème des résidus d’antibiotiques dans le miel n’ayant pas été encore réglé. La Nouvelle Zélande excelle et fait référence dans ce domaine. J’ai volontairement scindé ce texte volumineux en deux parties. La loque américaine est (...)

lire la suite de l'article
dimanche 14 mai 2006
par David
Le couvain plâtré (ascosphérose)
Le couvain plâtré, encore appelé communément couvain calcifié, couvain dur ou mycose (et qui répond au doux nom scientifique d’ascophérose) est une maladie du couvain provoquée par un champignon, Ascosphera apis. Elle est exceptionnellement responsable de la perte de la colonie mais peut freiner son développement et la production de miel (ce qui plaît rarement à l’apiculteur). S’il n’est pas rare de rencontrer quelques larves atteintes évacuées devant la ruche, situation peu inquiétante, il faut la considérer, lors d’atteinte notable, comme un révélateur de mauvaises conditions de vie (...)

lire la suite de l'article
dimanche 14 mai 2006
par David
Loque américaine : dissémination et résistance
La spore : incontournable.
Remarque préliminaire : cet article n’est pas un mode d’emploi pour se débarrasser de cette maladie. C’est volontairement que je n’ai pas évoqué d’éléments pratiques du traitement : celui-ci, pour être bien mené, doit être encadré par la DDSV qui est là pour vous aider. Soulignons d’ailleurs que la déclaration des cas suspectés de Loque américaine est une obligation légale. La sporulation La Loque Américaine est une maladie redoutable car très efficace pour anéantir les colonies et très contagieuse. La prévention (le terme de jargon est "prophylaxie") et le traitement de la Loque (...)

lire la suite de l'article
dimanche 14 mai 2006
par David
Cycle et symptômes de la Loque américaine
Le développement de la maladie dans la ruche Le germe en cause, Paenibacillus larvae, ne s’attaque qu’au couvain : La contamination de la larve se fait avant son operculation par la nourriture (qui contient des spores de Paenibacillus larvae). La spore germe alors dans le tube digestif de la larve et donne une bactérie. Lors des remaniements très importants de la structure interne de la larve qui se produisent après l’operculation, la bactérie, cantonnée jusque là dans le tube digestif de la larve passe dans son hémolymphe et s’y multiplie à grande vitesse. La larve meurt, perd sa (...)

lire la suite de l'article
dimanche 14 mai 2006
par David
Le couvain pétrifié ou aspergillose
Dans la « grande famille » des champignons : Aspergillus flavus (en fait plusieurs espèces de champignons sont responsable de cette maladie, mais Aspergillus flavus est le plus fréquent). L’aspergillose est nettement plus rare que le couvain plâtré. Comme le couvain plâtré, elle est rarement grave pour la ruche mais peut représenter un risque personnel pour l’apiculteur. C’est une maladie du couvain ET des abeilles adultes. Le développement de la maladie dans la ruche Comme pour le couvain plâtré, la maladie est transmise par des spores présentes dans l’alimentation, qui germent si les (...)

lire la suite de l'article